:::: MENU ::::

FOOTBALL WORLD VISION

UN THINK TANK SPÉCIALEMENT DÉDIÉ AU BALLON ROND…

PROPOSITION N°3 FORMATER LE CALENDRIER DES CLUBS MASCULINS (2018-2022)

  • Mar 05 / 2015
  • 0
TRANSFERTS & CALENDRIERS

CINQ PROPOSITIONS POUR PRÉPARER LA RÉVOLUTION CALENDAIRE (3/5)

PROPOSITION N°3 :

FORMATER LE 

CALENDRIER DES

CLUBS MASCULINS 

 

ÉTAT DES LIEUX

En 2000, la FIFA tente d’imposer un calendrier où les compétitions seraient formatées. L’emploi du temps se quantifie en semaines et en dates. Les 52 semaines de l’année civile sont réparties comme suit :

– 8 sont réservés à la trêve (4 pour le repos et 4 pour la préparation) située en début (de la mi-décembre à la mi-février) ou en milieu d’année (de mi-juin à la mi-août).

– Les phases finales des compétitions de sélections bloquent 6 semaines en juin/juillet avec une alternative possible entre mi- janvier et mi-février (4 semaines).

Les 38 semaines restantes ont été subdivisées en dates. Une semaine peut comporter jusqu’à deux dates maximum : une fixée en début de semaine (du mardi au jeudi en général) et une autre en fin de semaine (du vendredi au dimanche en principe mais le lundi peut être réquisitionné). Ainsi 76 dates seraient libérables (38 fois 2), dont :

– 46 pour les compétitions nationales de clubs,

– 16 pour les compétitions continentales de clubs,

– 12 pour les matches de sélections (8 officiels et 4 amicaux) et enfin 2 réservées à l’usage exclusif de la FIFA.

Toutes les instances doivent se baser sur ce cadre. Ce calendrier unifié baptisé « calendrier international des matches coordonnés» est adopté en 2000, par le comité exécutif de la FIFA (cf. ci-dessous).

CIMC FIFA

Finalement ce cadre prédéfini ne sera pas respecté dans son intégralité. Bon nombre des résolutions concernant le plafonnement des épreuves par dates, ne sont pas appliquées. En réalité la FIFA ne se contente que de réserver des plages pour les compétitions de sélections qui regroupent les phases finales sur plusieurs semaines (4 en janvier-février ou 6 en juin-juillet) les matches officiels et les matches amicaux. Ensuite les dates interclubs viennent s’intercaler dans les espaces libres. En 2002, un règlement précis est venu accompagner ce fameux calendrier. L’emplacement des phases finales de compétitions de sélections (janvier-février ou juin-juillet) correspondent également aux trêves de l’intersaison. Les clubs et leurs joueurs peuvent donc être gênés pour se reposer, pour préparer leur nouvelle saison et même pour jouer car plusieurs ligues n’imposent pas de coupure aussi longue en milieu d’exercice !

Le calendrier international des clubs masculins

Ci-dessous le nombre de dates utilisées par les compétitions internationales de clubs. En gros, les confédérations investissent deux créneaux : du mardi au jeudi pour le début de semaine ou plus rarement du vendredi au dimanche pour la fin de semaine. La FIFA et l’OFC organisent leurs tournois respectifs sur une période précise et dans un pays unique.

Dates utilisées par les compétitions internationales de clubs (2014)

FIFA (4)UEFA (25)CSF (28)CONCACAF (12)CAF (21)AFC (18)OFC (8)
MC : 4C1 : 21
C3 : 23
SC : 1
C1 : 16
C3 : 12
SC : 2
C1 : 12C1 : 16
C3 : 18
SC : 1
C1 : 17
C3 : 14
C1 : 8

  La Ligue des Champions (C1) et le Mondial des Clubs (MC)

Chaque confédération organise une C1 généralement appelée « Ligue des Champions » et réservée aux meilleurs clubs de chaque association. Le mode aller-retour est très usité (sauf en OFC). La compétition principale est très souvent limitée à 32 clubs, un format qui a fait florès en Europe, en Amérique du sud et en Asie (8 groupes de 4 qui donnent accès une phase de coupe qui débute à partir des huitièmes de finale). En Afrique, on préfère débuter par des tours à élimination directe, les groupes ne démarrent qu’au niveau des quarts (2 groupes de 4 = 1/2). Les formules les plus modestes sont appliquées en Amérique du Nord avec 24 clubs (8 groupes de 3 = 1/4) et en Océanie avec 12 clubs (3 groupes de 4 = 1/2). Le très court Mondial des Clubs de la FIFA prévu en décembre, réquisitionne 4 journées qui peuvent être de trop pour les champions continentaux évalués sur une année civile.

La Coupe Confédérale (C3) et la Super Coupe Continentale (SC)

Quatre des six instances confédérales patronnent une C3, si on peut les appeler ainsi et qui regroupe les meilleurs clubs de chaque association mais non retenus en C1.  Ces derniers peuvent  être rejoints par quelques équipes éliminées de la C1 et repêchées à certains stades de l’épreuve  (AFC, CAF, UEFA). Ce qui explique la taille volumineuse de Ligue Europa (12 groupes de 4 = 1/16), en Afrique et en Asie, les architectures sont quasiment identiques à leurs C1 respectives. En Amérique du sud, le parcours de la Coupe Sud-américaine est relativement court (système par KO de A à Z, tour principal à partir des 8èmes)  mais elle peut se cumuler avec la C1 dans un sens comme dans l’autre ! Enfin, 3 zones célèbrent une super coupe : UEFA, CAF en une manche et CSF en aller-retour.

Une harmonisation qui laisse à désirer

Le nombre de dates est utilisé excessif. En Amérique du sud (30), les 2 tournois qui se disputent séparément ! L’Europe (25), l’Afrique (21) et l’Asie (18) dépassent la barre des 16 dates, fixée à l’origine par l’ancien calendrier de la FIFA… Le chiffre de la CONCACAF paraît raisonnable (12), mais la Coupe des Caraïbes qui lui sert d’épreuve qualificative, n’a pas été incluse…De plus, notre comptage ne s’est pas borné à recenser les phases dédoublées inutilement : la CONMEBOL par exemple, a bloqué 35 plages en 2014, alors qu’elle en avait seulement besoin que de 28. Résultat : plusieurs matches ne sont pas casés dans les bons interstices, des dates FIFA prévues pour les équipes nationales sont parfois réquisitionnées. D’autres confédérations ne suivent pas le bon exemple : l’UEFA et la CAF programment leurs épreuves en juin/juillet, l’AFC en janvier/février lorsqu’il n’y a pas de Coupe d’Asie etc. Enfin, le calendrier se surcharge un peu plus pour les joueurs et il ne faut pas oublier qu’il y a le Mondial des Clubs à honorer avec entre 1 et 4 rencontres à disputer.

Le calendrier national des clubs masculins

Il n’est pas possible d’étudier tous les calendriers nationaux, mais on se penchera sur ceux du Big Five lesquels présentent les plannings les plus chargés (cf. ci-dessous). Trois associations sur cinq dépassent la limite des 46 dates fixées à l’origine par l’ancien calendrier FIFA (Angleterre 56, France 50, Espagne 49). Dans les autres continents, seul le Brésil soutient la comparaison avec une configuration plutôt anarchique : compétitions d’états entre janvier et avril, championnat national à 20 entre mai et novembre ainsi que la coupe nationale pouvant introduire des phases aller-retour. Mais il n’aurait pas été instructif de le traiter puisque les épreuves brésiliennes observent rarement les trêves imposées par les sélections. Donc au contraire de leurs homologues européens, les joueurs du Brasileiro, ne cumulent pas les matches interclubs avec les matches internationaux. Et le calendrier sud-américain est tellement lesté, que les clubs ne peuvent pas remporter la coupe nationale et la C3 dans la même saison. Le constat est à peu près le même pour les autres pays sud-américains. Un planning tout simplement intraitable et peu respectueux du cadre, à l’image de leurs épreuves continentales. Des mesures fortes doivent être prises par la CONMEBOL et ses ligues respectives.

Dates utilisées par les compétitions nationales du Big Five (2013/14)

ALLEMAGNE (41)ANGLETERRE (55+1)ESPAGNE (49)FRANCE (49+1)ITALIE (44+2)
LN : 34
CN : 6
SN : 1
LN : 38
CN : 10
SN : 1
CL : 6+1
LN : 38
CN : 9
SN : 2
LN : 38
CN : 6
SN : 1
CL : 4+1
LN : 38
CN : 5+2
SN : 1
+1 = dates indiquant le nombre de tours qui exempte certains clubs qualifiés en Coupe d'Europe

Championnat (LN)

Les ligues du Big Five ont toutes adopté la formule de la poule unique en AR. Chaque championnat comporte 20 clubs (1 groupe de 20 AR = 38 journées), sauf l’Allemagne qui a réduit l’élite à 18 places (1groupe de 18 AR = 34 journées). Le marathon commence dans le courant du mois d’août et s’achève en plein mois de mai. A part l’Espagne et l’Italie qui débutent leurs sessions tardivement, la répartition des rencontres est équilibrée sur les 2 semestres : la phase aller est disputée au premier semestre et la phase retour au second. D’où le terme de « champion d’automne » décerné à titre honorifique au leader provisoire du championnat à l’issue de cette longue première mi-temps. Les rencontres sont souvent fixées le week-end (entre vendredi et dimanche).

Coupe Nationale (CN)

Pour les coupes ouvertes au corps amateurs (Angleterre et France), les clubs issus de l’élite sont exemptés des tours préliminaires et débutent au second semestre au stade des 32èmes de finale. Pour l’Allemagne, le cas est particulier puisque l’épreuve qui s’étale tout au long de l’année (3 dates par semestre), réunit au moins le vainqueur des coupes régionales amateurs de la saison précédente. Les pros jouent au moins 6 matches, mais les pensionnaires de la Premier League anglaise peuvent en disputer 10, car en cas de nul, le match est rejoué une seule fois, sauf pour les demi-finales et la finale.

En Espagne et en Italie, la coupe nationale n’est limitée qu’aux niveaux professionnels de la pyramide nationale. Les clubs de la Liga espagnole doivent disputer jusqu’à 9 rencontres pour remporter la Coupe du Roi : 8 en AR entre les seizièmes de finale et les demis et 1 pour la finale prévue en une seule manche. Le calendrier est plus léger pour les clubs de la Série A, la compétition proprement dite, débute en huitièmes de finale avec l’entrée en lice des équipes engagées en Coupes d’Europe, tandis que les autres pensionnaires de l’élite se farcissent 2 rounds en plus. Avec les demi-finales programmées en double confrontation, 5 duels gagnés peuvent suffire pour remporter la Coupe d’Italie. En général, la compétition principale est fixée en milieu de semaine sauf le premier match ou le premier tour et la finale. En revanche, la FA Cup préfère se tenir le week-end, sauf en cas de répétition.

 La Super Coupe Nationale (SN)

La Super Coupe qui oppose le vainqueur du championnat à celui de la coupe, inaugure le début de la saison nationale. Le duel a lieu le week-end, sauf l’Espagne qui choisi le mode aller-retour et le milieu de semaine. Même le trophée des champions se cale en pleine phase de préparation. Sa délocalisation dans d’autres pays (Canada, Tunisie pour la France ou Qatar pour l’Italie en hiver etc.) peut perturber le programme des protagonistes.

La Coupe de la Ligue (CL)

Seules l’Angleterre et la France continuent d’organiser une coupe de la ligue, réservée aux clubs professionnels. Les équipes engagées en Coupes d’Europe sont ménagés d’un tour, entrée des artistes en seizièmes chez les Anglais (6 matches à jouer dont les demi-finales en AR) et en huitièmes chez les Français (4 matches à jouer). La compétition bat son plein lors du premier semestre, dans tous les cas il reste 3 rencontres à honorer à partir de janvier. Toutes les rencontres se déroulent en milieu de semaine (mardi-mercredi) sauf la finale (samedi).

Trêve inter saisonnière 

La trêve est fixée entre mai et août, sa durée change d’une année à l’autre. Ces variations sont dictées par l’emploi du temps des compétitions de sélections qui comme on l’a vu, n’utilise pas les mêmes créneaux. En année paire, la pause est en générale plus longue car les sélections européennes sont appelées à disputer des phases finales : Coupe du Monde ou Championnat d’Europe qui alternent tous les deux ans en juin/juillet, c’est pourquoi les compétitions nationales s’arrêtent plutôt (mi-mai au lieu de fin mai). En année impaire, le fait d’étaler la saison interclubs jusqu’à la fin du mois de mai, peut écourter la préparation des équipes nationales extra-européennes qualifiées pour jouer un tournoi. En raison d’un calendrier chargé, France et Angleterre sont obligés de commencer leur exercice assez tôt (première quinzaine d’août). Grâce à une marge de manœuvre moins étroite, Espagne et l’Italie peuvent se permettre de programmer leur reprise vers la fin du mois d’août. L’Allemagne est plus flexible que les autres et s’adapte en fonction des deux tournois majeurs (début août en année impaire et fin août en année paire).

Dates des trêves de l'intersaison du Big Five (2011 - 2014)

Associations/FIFATrêve 2011Trêve 2012Trêve 2013Trêve 2014
Allemagne14 mai/05 août
19/31 : 12 semaines
05 mai/24 août
18/34 : 16 semaines
18 mai/09 août
20/32 : 12 semaines
10 mai/22 août
19/34 : 15 semaines
Angleterre22 mai/13 août
20/32 : 12 semaines
13 mai/18 août
19/33 : 14 semaines
19 mai/17 août
20/33 : 13 semaines
11 mai/16 août
19/33 : 14 semaines
Espagne21 mai/27 août
20/34 : 14 semaines
13 mai/18 août
19/33 : 14 semaines
01 juin/17 août
22/33 : 11 semaines
18 mai/23 août
20/34 : 14 semaines
France29 mai/06 août
21/31 : 10 semaines
20 mai/10 août
20/32 : 12 semaines
26 mai/09 août
21/32 : 11 semaines
17 mai/08 août
20/32 : 12 semaines
Italie22 mai/27 août
20/34 : 14 semaines
18 mai/25 août
19/34 : 15 semaines
19 mai/24 août
20/34 : 14 semaines
18 mai/30 août
20/35 : 15 semaines
Calendrier FIFAGold Cup : 05/25 juin
C. America : 01/24 juillet
Euro : 08 juin/01 juilletCC : 15/30 juin
Gold Cup : 07/28 juillet
CM : 12 juin/13 juillet

Trêve intra-saisonnière 

En milieu d’exercice, tous les pays excepté l’Angleterre, respectent aussi une mini-trêve intra saisonnière entre décembre et janvier. En général, la coupure ne dépasse par les 14 jours pour l’Espagne, la France et l’Italie et englobe les fêtes de fin d’année entre la fin de la semaine civile 51 et la fin de la semaine civile 1. L’Allemagne prévoit 5 semaines de pause et n’attaque la seconde partie de son programme qu’à partir de la mi-janvier (fin de la semaine 4). Les Anglais en profitent pour jouer durant les jours de fête (Noël et Nouvel An). Une tradition commerciale connue sous le nom de « boxing day » qui ne fait pas l’unanimité outre-manche, puisque les joueurs ne se reposent jamais. Les dates des compétitions nationales respectent globalement celles réservées pour les échéances internationales (clubs et sélections). Mais ce n’est pas la satisfaction totale. La période mi-janvier mi-février n’est pas ménagée, un créneau investi par l’Asian Cup mais surtout par la CAN qui réquisitionne beaucoup de joueurs évoluant au sein du Big Five. La faute à un calendrier surchargé. Comme cela concerne la rude saison hivernale, les instances en profitent pour arrêter le moins de rendez-vous possible (risque d’intempéries) et ce sont surtout les coupes nationales qui battent leur plein. Avec 5 semaines sans ballon (entre fin décembre et mi-janvier), l’Allemagne limite fortement la casse.

RECOMMANDATIONS

Les compétitions interclubs s’imbriqueraient dans le nouveau cadre calendaire que F3V a proposé pour les sélections (cf. proposition n°2). Certaines formats seront revus et corrigés sans presque remettre en cause les critères de qualification des équipes engagées.

Harmoniser le calendrier international des clubs masculins

Pour la période 2018/19 – 2021/22, le calendrier habituellement utilisé par les compétitions officielles seraient, à peu de choses près conservés. Pour la première fois, le nombre de dates serait limité à 24 unités et les plages allouées pour les épreuves internationales de clubs n’empiéteraient plus sur celles réservées aux sélections (cf. l’harmonisation du calendrier des sélections masculines). Rappelons qu’il existe deux types de calendrier :

– la saison chevauchante (de juillet à juin de l’année suivante) utilisée par l’UEFA, la CONCACAF et l’OFC ;

– la saison calendaire (de janvier à décembre) utilisée par l’AFC, la CAF et la CONMEBOL.

La FIFA organise le Mondial des Clubs en fin d’année.

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de la FIFA (2018 – 2022)

 – Le Mondial des Clubs (2018-2022)

Le format actuel (4 dates) serait abandonné, on reprendrait l’ancienne formule utilisée en 2005 et 2006 (3 dates). Seuls les 6 champions continentaux seraient qualifiés pour disputer l’épreuve à élimination directe. Il y aurait un maximum de 3 tours avec l’entrée en lice de 4 équipes au premier tour et de 2 équipes en demi-finales. Le Mondial des Clubs se déroulerait toujours en fin d’année (semaines 51 et 52 puis semaines 50 et 51 seulement en 2021 pour cause de CM 2022). Chaque étape se jouerait le même jour et chaque compétiteur disposerait de 3 jours calendaires de repos entre chaque rencontre (hors match de classement). Le planning serait ordonné comme suit : premier tour le vendredi, demi-finales le mercredi et finale le dimanche.

FIFA MC MT

COUPE DU MONDE DES CLUBS DE LA FIFA (2019 - 2022)
PhasesJournées (3)Equipes (6)Systèmes
Phase de coupedécembre (3)63 tours

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de l’UEFA (2018 – 2022)

L’emploi a été légèrement modifié pour les coupes d’Europe, afin que celles-ci puissent se jouer en dehors du cadre réservé aux sélections. Cependant, la semaine civile 20 (fin mai) réservée au repos précédant la phase finale, pourrait être investie par un match continental interclubs (finale de C1 pour l’UEFA). Les tours préliminaires ont été compressés (3 au lieu de 4), 23 dates au lieu de 25 seraient utilisées. Le vainqueur de la C3 est directement qualifié pour la C1 et Gibraltar obtient un droit d’entrée (1 en C1 et 2 en C3).

– La Ligue des Champions de l’UEFA (2018/19 – 2021/2022)

La C1 tablerait sur 3 tours préliminaires en AR au lieu de 4, comme ce fut le cas avant 2010. Pas de changement pour le reste du parcours : phase de poules à 32 clubs et phase de coupe à partir des 8èmes de finale.  Tous les matches se disputent en AR, sauf la finale prévue sur une manche.

La liste d’accès de la C1 changerait en conséquence : 20 qualifiés d’office pour la phase de poules au lieu de 22. En qualifications, on retrouverait toujours deux voies distinctes :

– la voie des champions (43 clubs issus des pays classés de la 11ème à la 54ème place, hors Liechtenstein) pour 6 places ;

– la voie de la ligue : 15 non-champions (15 clubs issus des pays classés de la 1ère à la 15ème place) pour 6 places.

L’écrémage serait ordonné comme suit :

C1 (78 participants dont 20 exemptés) :

1er tour C1 : 38 clubs (38 champions : 16ème/54ème ) ;

2ème tour C1 : 30 clubs (19 vainqueurs + 5 champions : 11ème/15ème + 6 vice-champions : 10ème/15ème ) ;

3ème tour C1 : 24 clubs (15 vainqueurs + 3 vice-champions : 7ème/9ème + 3 troisièmes : 4ème/6ème + 3 quatrièmes : 1ère/3ème ) ;

Phase de poules C1 : 32 clubs (12 vainqueurs + 10 champions : 1ère/10ème + 6 vice-champions : 1ère/6ème  + 3 troisièmes : 1ère/3ème  + 1 tenant C1).

Si le tenant de la C3 ne s’est pas qualifié par le biais de son championnat, il récupérerait la place du tenant de la C1 ou le cas échéant prendrait part au 2ème tour qualificatif (voie de ligue). La liste d’accès serait modifiée en conséquence.

Emploi du temps de la Ligue des Champions : mardi/mercredi  sauf la finale prévue le mercredi.

UEFA C1 MT

LIGUE DES CHAMPIONS DE L'UEFA (2018/19 - 2021/22)
PhasesJournées (19)Equipes (78)Systèmes
Phase qualificativejuillet/août (6)58 = 12q3 tours AR
Phase de groupesseptembre/décembre (6)32 = 12q + 20e 8 groupes de 4 AR
Phase de coupefévrier/mai (7)163 tours AR + 1 tour

– La Ligue Europa de l’UEFA (2018/19 – 2021/2022)

La C3 tablerait aussi sur 3 tours préliminaires en AR au lieu de 4. Pas de changement pour le reste du parcours : phase de poules à 48 clubs (12 groupes de 4) et phase de coupe à partir des 16èmes de finale. Tous les matches se disputent en AR, sauf la finale prévue sur une manche.

Pour la C3, seulement 6 équipes seraient exemptées de la phase préliminaire.

C3 (156 participants + 35 repêchés C1) : 

1er tour C3 : 132 clubs ;

2ème tour C3 : 78 clubs (66 vainqueurs + 12 entrants) ;

3ème tour C3 : 60 clubs (39 vainqueurs + 6 entrants + 15 C1 du 2ème tour) ;

Phase de poules C3 : 48 clubs (30 vainqueurs + 6 entrants + 12 C1 du 3ème tour), 16èmes de finale (24 vainqueurs + 8 C1 issus de la phase de poules).

Emploi du temps de la Ligue Europa : jeudi sauf la finale prévue le mercredi.

UEFA C3 MT

LIGUE EUROPA DE L'UEFA (2018/19 - 2021/22)
PhasesJournées (21)Equipes (191)Systèmes
Phase qualificativejuillet/août (6)165 = 30q3 tours AR
Phase de groupesseptembre/décembre (6)48 (30q + 18e)12 groupes de 4 AR
Phase de coupefévrier/mai (9)32 (24 + 8e)4 tours AR + 1 tour

– La Super Coupe d’Europe de l’UEFA (2019-2022)

La Super Coupe Continentale (SCC) occuperait toujours une date à part, puisque le tenant de la C3 peut être ballotté en préliminaires de la C1. La Super Coupe d’Europe aurait lieu entre le 2ème et le 3ème tour (mardi) pour que l’UEFA puisse avoir le temps d’organiser le tirage au sort du dernier round.

UEFA SC MT

SUPER COUPE DE L'UEFA (2018/19 - 2021/22)
PhasesJournées (1)Equipes (2)Systèmes
Super Coupeaoût (1)21 tour

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de la CSF (2018-2022)

 Les compétitions continentales de la CONMEBOL conserveraient leurs formats habituels mais ne nécessiteraient plus que 24 dates.

 – La Coupe des Libérateurs (2019-2022)

La Coupe des Libérateurs garderait son format traditionnel : 1 tour de qualification doit déboucher sur une phase de groupe à 32 équipes (8 groupes de 4) et une phase de coupe qui commence au stade des 8èmes de finale. Toutes les confrontations sont en AR. La C1 se produirait entre février et août.

Emploi du temps de la Coupe des Libérateurs : mardi/mercredi/jeudi.

CSF C1 MT2

COUPE DES LIBÉRATEURS DE LA CSF 2019 - 2022
PhasesJournées (16)Equipes (38)Systèmes
Phase qualificativefévrier (2)12 = 6q1 tour AR
Phase de groupesmars/mai (6)32 (6q + 26e)8 groupes de 4 AR
Phase de coupemai/août (8)164 tours AR

– La Coupe Sud-américaine (2019-2022)

La Coupe Sud-américaine prendrait le relais en septembre à partir des huitièmes et les 2 tours préliminaires auraient déjà commencé en juillet en même temps que les quarts de la C1. La C3 ne serait cumulable que pour les clubs qui n’auraient pas franchi les huitièmes en C1 qu’on fixerait à la fin du premier semestre de l’année civile.

Emploi du temps de la Coupe Sud-américaine : mardi/mercredi/jeudi.

CSF C3 MT2

COUPE SUD-AMÉRICAINE DE LA CSF (2019 - 2022)
PhasesJournées (12)Equipes (47)Systèmes
Phase qualificativejuillet/août (4)46 = 15q2 tours AR
Phase de coupesept/décembre (8)16 (15q + 1e) 4 tours AR

– La Super Coupe d’Amérique du sud (2019-2022)

La super coupe d’Amérique du sud distillée en 2 manches, se jouerait en même temps que le tour préliminaire de la C1. Puisque le vainqueur de la C3 est qualifié d’office pour la Coupe des Libérateurs, ce dernier serait systématiquement exempté du tour qualificatif de la C1.

CSF SC MT

SUPER COUPE DE LA CSF (2019 - 2022)
PhasesJournées (2)Equipes (2)Systèmes
Super Coupefévrier (2)21 tour AR

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de la CONCACAF (2018/19 – 2021/22)

 

– Ligue des Champions de la CONCACAF (2018/19 – 2021/2022)

On utiliserait 18 dates, la Coupe des Caraïbes serait incluse dans ce total et serait organisée en juillet-août pour être en phase avec la saison de la C1 de la CONCACAF. En effet, la coupe régionale s’exécute dans le premier semestre, mettant en scène des champions sacrés avec deux ans de retard en cas de qualification pour la C1 ! L’épreuve de la CFU ne serait ouverte qu’aux 31 champions de la zone et se disputerait en aller simple en 2 temps. Le premier tour concernerait 30 équipes (10 groupes de 3), les 10 vainqueurs et le meilleur 2ème, rejoindraient 1 club exempté au second tour (3 groupes de 4). Les 3 premiers de chaque poule se qualifieraient pour la C1 de la CONCACAF. Le calendrier de l’épreuve continentale resterait quasiment inchangé : phase de groupes à 24 clubs (8 groupes de 3 en AR) et phase de coupe à compter des quarts. L’intégralité des rencontres se disputent en AR. Cependant, comme la compétition caribéenne serait intégrée en été, la C1 débuterait en septembre au lieu d’août. Les 3 premières journées (allers) comme les 3 dernières (retours) se joueraient sur 3 semaines d’affilées mais mathématiquement un club ne pourrait en disputer que 2 par série.

Emploi du temps de la Ligue des Champions : mardi/mercredi/jeudi.

 

CONCACAF C1 MT

LIGUE DES CHAMPIONS DE LA CONCACAF (2018/19 - 2021/22)
PhasesJournées (18)Equipes (52)Systèmes
Phase qualificativejuillet/août (6)31 = 3q2 phases de groupes
Phase de groupesseptembre/novembre (6)24 (3q + 21e)8 groupes de 3 AR
Phase de coupefévrier/mai (6)83 tours AR
 

Le calendrier international des clubs masculins de la CAF (2019 – 2022)

Avec 56 pays, les 2 épreuves de la CAF engageraient jusqu’à 64 participants. Si le taux d’assiduité atteint son maximum, ce qui n’a jamais été le cas, le nombre d’associations pouvant aligner 2 clubs par coupe passerait alors de 12 à 8. Les compétitions africaines de clubs bloqueraient 19 dates.

– La Ligue des Champions de la CAF (2019-2022)

Le format resterait inchangé pour la Ligue des Champions de la CAF (16 dates) : 3 tours à élimination directe précède la phase de poules à 8 clubs (2 groupes de 4) laquelle délivre 4 finalistes. Tous les matches sont en AR.

Emploi du temps de la Ligue des Champions : vendredi/samedi/dimanche.

CAF C1 MT

LIGUE DES CHAMPIONS DE LA CAF (2019 - 2022)
PhasesJournées (16)Equipes (64)Systèmes
Phase qualificativefévrier/mai (6)64 = 8q3 tours AR
Phase de groupesjuillet/septembre (6)8q + 0 = 82 groupes de 4 AR
Phase de coupeoctobre/novembre (4)42 tours AR

– La Coupe de la Confédération de la CAF (2019-2022)

La formule de la Coupe de la Confédération serait quasiment la même (18 dates), car avant les poules, un barrage accueillerait les huitièmes de finalistes déchus de la C1.

Emploi du temps de la Coupe de la Confédération : vendredi/samedi/dimanche.

 

CAF C3 MT

COUPE DE LA CONFÉDÉRATION DE LA CAF (2019 - 2022)
PhasesJournées (18)Equipes (72)Systèmes
Phase qualificativefévrier/mai (8)72 = 8q4 tours AR
Phase de groupesjuillet/septembre (6)8 (8q + 0)2 groupes de 4 AR
Phase de coupeoctobre/décembre (4)42 tours AR

– La Super Coupe d’Afrique

La Super Coupe d’Afrique (1 manche) se déroulerait toujours entre le tour préliminaire et les 16èmes de finales.

CAF SC MT

SUPER COUPE DE LA CAF (2019 - 2022)
PhasesDates (1)Equipes (2)Systèmes
Super Coupefévrier (1)21 tour

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de l’AFC (2019-2022)

 Pas de modification pour l’Asie qui conserverait l’emploi du temps habituel de ses 2 compétitions. On compterait 17 dates pour les deux épreuves. Rappelons que la modeste Coupe du Président a été retirée en 2014.

– La Ligue des Champions de l’AFC (2019 – 2022)

Les tours préliminaires organisés en aller simple, seraient réduits à 2 rounds au lieu de 3. La suite du parcours resterait inchangée : phase de poules à 32 clubs (8 groupes de 4) et phase de coupe à partir des 8èmes de finale, le tout en AR. Les 47 associations seraient toujours classées selon l’AFC Technical Ranking et enverraient entre 1 et 4 représentants, ce qui donne un total de 56 participants par coupe, mais la C1 serait toujours réservée au top 24. Le zonage (Ouest et Est) serait préservé jusqu’en finale. Voici la nouvelle liste d’accès :

C1 (56 participants dont 24 exemptés) :

1er tour C1 : 32 clubs (12 champions : 13ème/24ème + 4 deuxièmes : 9ème/12ème + 8 troisièmes : 5ème/12ème  + 8 quatrièmes : 1er/4ème) ;

2ème tour C1 : 16 clubs (16 vainqueurs du 1er tour) ;

Phase de poules C1 : 32 clubs (8 vainqueurs du 2nd tour + 12 premiers : 1ère/12ème + 8 deuxièmes : 1ère/8ème + 4 troisièmes : 1er/4ème).

Emploi du temps de la Ligue des Champions : mardi/mercredi, finale prévue le samedi.

AFC C1 MT

LIGUE DES CHAMPIONS DE L'AFC (2019 - 2022)
PhasesJournées (16)Equipes (56)Systèmes
Phase qualificativefévrier (2)24 = 8q2 tours
Phase finale de groupesmars/mai (6)32 (8q + 24e)8 groupes de 4 AR
Phase finale de coupemai/décembre (8)164 tours AR

– La Coupe de l’AFC (2019 – 2022)

Le format serait le même que la C1, à quelques exceptions près :

– les huitièmes de la C3 prévues sur une manche, seraient réparties sur deux dates : zone Ouest (4) en même temps que les huitièmes allers de la C1, zone Est (4) en même temps que les huitièmes retours de la C1.

– La finale de la Coupe de l’AFC qui se décide aussi sur un match, serait fixée sur un créneau à part.

Les tours de qualification seraient limités à 2 étapes et la liste d’accès des deux épreuves seraient modifiés en conséquence :

C3 (56 participants dont 24 exemptés) :

1er tour C3 : 32 clubs (23 champions : 25ème/47ème + 9 deuxièmes : 25ème/33ème) ;

2ème tour C3 : 32 clubs (16 vainqueurs du 1er tour) ;

Phase de poules C3 : 32 clubs (8 vainqueurs du 2nd tour C3 + 12 champions ou troisièmes : 13ème/24ème + 12 deuxièmes: 13ème/24ème).

Rappelons que seuls les champions éliminés au tour préliminaire de la C1, et issues des associations positionnées entre le 13ème et le 24ème rang, peuvent être repêchées en phase de groupes de la C3. Leurs homologues classés 3ème et placés sur liste d’attente, sont donc susceptibles de les remplacer.

Emploi du temps de la Coupe de l’AFC : mardi/mercredi, finale prévue le samedi.

AFC C3 MT

COUPE DE L'AFC (2019 - 2022)
PhasesJournées (14)Equipes (56)Systèmes
Phase qualificativefévrier (2)32 = 8q2 tours
Phase de groupesmars/mai (6)32 (8q + 24e)8 groupes de 4 AR
Phase de coupemai/décembre (6)162 tours AR + 2 tours

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de l’OFC (2018/19 – 2021/22)

 – La Ligue des Champions de l’OFC (2018/19 – 2021/22)

En Océanie, la compétition se jouerait en aller simple en deux temps. Le nombre de dates utilisées stagnerait à 8 mais le tour préliminaire de la C1 (août) serait érigé en phase de groupes (1 groupe de 4). Le leader se qualifierait pour la phase finale (avril/mai) et rejoindrait les 11 clubs exemptés issus des 7 pays classés de la 1ère à la 7ème place. Les 4 meilleures associations aligneraient 2 clubs chacun. Le tournoi regrouperait 12 formations qui se battraient pour 4 places en demis.

Emploi du temps de la Ligue des Champions : disputé en mode phase finale, prévu sur 1 semaine pour le tour préliminaire et sur 2 semaines pour le tour final, finale prévue le dimanche.

OFC C1 MT

LIGUE DES CHAMPIONS DE L'OFC (2018/19 - 2021/22)
PhasesJournées (8)Equipes (15)Systèmes
Phase qualificativejuillet/août (3)4 = 1q1 groupe de 4
Phase de groupesavril/mai (3)12 (1q + 11e)3 groupes de 4
Phase de coupemai (2)42 tours

Planning des compétitions continentales de clubs

Pour effectuer diverses simulations sur le CMMC, on a imaginé un cadre calendaire annuel qui permet d’avoir en un coup d’œil, une vue d’ensemble sur l’emploi du temps des compétitions. Afin de s’y repérer sans se référer à des dates précises, le tableau contient 52 cases hebdomadaires numérotées en semaines civiles. En haut des cases les matches fixés en début de semaine (lundi/jeudi) en bas des cases, les matches fixés enfin de semaine (vendredi/dimanche). Ces 52 semaines ont été découpés comme suit : 8 mois à 4 semaines et 4 mois à 5 semaines. Pour déterminer les 4 mois à 5 semaines, on a choisi les mois annonçant le début d’une nouvelle saison de manière à ce qu’ils soient plus mémorisables : Mars (équinoxe printemps/automne) Juin (solstice été/hiver) Septembre (équinoxe printemps/automne) Décembre (solstice hiver/été). Janvier en contiendrait 5 en cas de 53ème semaine. Le test est axé pour les saisons allant de 2018/19 à 2020/21. Pour 2021/22, l’emploi du temps serait avancé d’une semaine à cause de la CM 2022 prévue en mai/juin (cf. la partie relative aux compétitions nationales).

Planning CC saison chevauchante

Pour la saison calendaire, les compétitions continentales de l’édition 2022, pourraient être facilement avancées début février. Retour à la normale à partir du second semestre de l’année 2022.

 Planning CC saison calendaire

 

Harmoniser le calendrier national des clubs masculins  

Avec un planning idéal, les compétitions nationales éviteraient de se produire durant les périodes réservées aux équipes nationales (phases finales). Mais tant que le calendrier ne sera pas unifié, cet objectif ne pourra pas être atteint par les saisons dites longues, car la taille cumulée des trêves hivernale et estivale est encore trop importante. Des dispositions seraient toutefois prises pour plafonner le nombre de dates à 50 unités. Ci-dessous le nombre de dates utilisées par les compétitions nationales uniquement disputées par les clubs des premières divisions du Big Five. Les tours préliminaires des coupes ont été ignorés, sauf si elles n’exemptent que les équipes qualifiées pour les épreuves européennes.

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs d’Allemagne (2018/19 – 2021/2022)

Les 3 compétitions allemandes (Championnat, Coupe et Super Coupe) conserveraient leurs formats (41 dates) et leurs emploi du temps (d’août à mai) jusqu’à nouvel ordre.

Compétitions Nationales - Allemagne (2018/19 - 2021/22)

COMPÉTITIONSJOURNÉES (41)ÉQUIPESSYSTÈMES
Championnat
(Bundesliga)

GER LN MT
août/mai (34)181 groupe de 18 AR
Coupe Nationale
(DFB Pokal)

GER CN MT
août/mai (6)646 tours
Super Coupe
(DFL Super-cup)

GER SC MT2
août (1)21 tour

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs d’Angleterre (2018/19 – 2021/2022)

 Seules les coupes seraient réformées. La Coupe de la Ligue Anglaise serait allégée pour les équipes de l’élite : entrée en lice des clubs de Premier League à partir des 16èmes de finale (après 2 tours de cadrage), sauf pour ceux qui disputent la super coupe nationale, puisque ces deux dates partageraient le même créneau (cf. simulation). La Coupe de la Ligue commencerait au début de saison et s’achèverait en décembre (au lieu d’août à mars cf. simulation). Le vainqueur de la CL ne serait pas sûr de rejoindre la C3, car sa participation serait cette fois conditionnée par le résultat de la Coupe Nationale prévue en fin de saison, afin d’éviter que l’heureux élu ne baisse de pied pour le semestre qui arrive. Il ne pourrait représenter le vainqueur de coupe que si ce dernier est déjà retenu dans les Coupes d’Europe sur d’autres critères (rappel : depuis 2015, le finaliste de la Coupe Nationale n’est plus repêché en C3). La FA Cup  prendrait le relais de janvier en mai. Les matches d’appui seraient supprimés, la compétition principale qui débute au niveau des  32èmes de finale, ne compterait plus que 6 dates.

Compétitions Nationales - Angleterre (2018/19 - 2021/22)

COMPÉTITIONSJOURNÉES (50)EQUIPESSYSTÈMES
Championnat
(Premier League)

ENG LN MT3
août/mai (38)201 groupe de 20 AR
Coupe Nationale
(FA Cup)

ENG CN MT
janvier/mai (6)646 tours
Super Coupe
(Community Shield)

ENG SN MT2
août (1)21 tour
Coupe de la Ligue
(League Cup)

ENG CL MT
août/décembre (5)325 tours

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs d’Espagne (2018/19 – 2021/2022)

 Les 3 compétitions espagnoles (Championnat, Coupe et Super Coupe) conserveraient leurs formats (49 dates) et leurs emploi du temps (d’août à mai) jusqu’à nouvel ordre.

Compétitions Nationales - Espagne (2018/19 - 2021/22)

COMPÉTITIONSJOURNÉES (49)ÉQUIPESSYSTÈMES
Championnat
(Primera División)

ESP LN MT
août/mai (38)201 groupe de 20 AR
Coupe Nationale
(Copa del Rey)

ESP CN MT
novembre/mai (9)324 tours AR + 1 tour
Super Coupe
(Supercopa de España)

ESP SN MT
août (2)21 AR

 

Le calendrier masculin des compétitions interclubs de France (2018/19 – 2021/2022)

La France conserverait le format de ses compétitions mais modifierait l’emploi du temps de ses 2 coupes : coupe de la ligue d’août à décembre  (au lieu d’octobre à avril) et coupe nationale de janvier à mai (cf. simulation). Comme on l’a suggéré pour l’Angleterre, l’équipe victorieuse de la CL attendrait le dénouement de la Coupe de France pour savoir s’il pourrait participer à la C3 (éligibilité permise seulement si le vainqueur de la coupe de France s’est qualifié dans les Coupes d’Europe sur d’autres critères sportifs).

Compétitions Nationales - France (2018/19 - 2021/22)

COMPÉTITIONSJOURNÉES (50)EQUIPESSYSTÈMES
Championnat
(Ligue 1)

FRA LN MT
août/mai (38)201 groupe de 20 AR
Coupe Nationale
(Coupe de France)

FRA CN MT
janvier/mai (6)646 tours
Super Coupe
(Trophée des champions)

FRA SN MT
août (1)21 tour
Coupe de la Ligue
(Coupe de la Ligue)

FRA CL MT2
août/décembre (5)325 tours

Le calendrier masculin des compétitions interclubs d’Italie (2018/19 – 2021/2022)

Les 3 compétitions italiennes (Championnat, Coupe et Super Coupe) conserveraient leurs formats (46 dates) et leurs emploi du temps (d’août à mai) jusqu’à nouvel ordre.

Compétitions Nationales - Italie (2018/19 - 2021/22)

COMPÉTITIONSJOURNÉES (46)EQUIPESSYSTÈMES
Championnat
(Serie A)

ITA LN MT2
août/mai (38)201 groupe de 20 AR
Coupe Nationale
(Coppa Italia)

ITA CN MT
août/mai (7)404 tours + 1 tour AR
Super Coupe
(Supercoppa Italia)

ITA SN MT2
août (1)21 AR

 

Planning des compétitions nationales (2018/19 – 2021/22)

Planning des compétitions nationales (2018/19 – 2020/21)

Entre 2018-19 et 2021/22, les compétitions nationales se dérouleraient entre les semaines civiles 28 (fin juillet) et 19 (fin mai). Elles pourraient employer jusqu’à 50 dates, ce qui correspond aux formats qu’on a proposés pour la France et l’Angleterre. Leurs modèles (cf. ci-dessous), pourraient être facilement copiés par des calendriers un peu moins chargés comme celui de l’Espagne (49 dates), l’Italie (46 dates) et l’Allemagne (41 dates).

La trêve de l’intersaison garderait toujours le même emploi du temps, car elle correspondrait aux périodes réservées aux phases finales opposant des équipes nationales en juin/juillet (8 semaines entre les SC 20 et 27). Voir la proposition n°2 pour plus de détails. Les divisions inférieures recensant au moins 20 clubs et concernées par un plus grand nombre de matches en  Coupe de la Ligue en Coupe Nationale, occuperaient les espaces pris par la C1 et la C3. De préférence, un maximum de créneaux serait investi en tours de qualification. Concernant la trêve intermédiaire, une coupure d’au moins deux semaines serait imposée entre fin décembre (fin de la SC 51)  et début janvier (fin de la SC 01). Quant à l’obstacle du Mondial des Clubs, il se gérerait au cas par cas comme d’habitude, mais en respectant une trêve, l’évènement ne pourrait gêner aucune compétition (entrée en lice des Européens et des Sud-américains en SC 52 à partir des demi-finales). Enfin, en avançant la date double de mars à début février, les clubs supporteraient mieux les coups de CAN et même ceux de la Coupe d’Asie.

 

Planning CNC 2019 2021

 

Planning des compétitions nationales 2021/22

L’emploi du temps serait modifié à partir de janvier 2022, afin de jouer la CM un peu plus tôt que prévu. L’élan serait pris dès janvier 2021 avec le gain de 7 jours obtenu via la 53ème semaine civile (en moyenne tous les 4 ou 5 ans), les dates reculeraient provisoirement d’une semaine et retrouveraient leur cours normal lors du second semestre de l’année 2022. Le premier semestre de l’année 2022, ce qui correspond à la deuxième partie de la saison 2021-22 s’achèverait en semaine 17. Rappel : à part le CHAN qui serait jouée an avance en janvier, aucune date relative aux équipes nationales ne serait fixée, Les Coupes d’Europe débuteraient début février, les deux finales seraient programmées début mai dans la même semaine (SC 18). Ci-dessous voici le planning des clubs issus des ligues européennes les plus chargées (Angleterre et France) et qui pourraient être facilement repris par d’autres pays.

 

Planning CNC 2022

FOOTBALL WORLD VISION

Plafonner le nombre de dates des compétitions interclubs, une réforme qui aurait dû être accompli en 2000, mais qui a été abandonnée à cause de la cacophonie qui règne dans les instances du football. Chacun y prêche pour sa paroisse, aucun dirigeant ne se soucie du bien-être des joueurs. De toute façon si le calendrier est chargé c’est toujours la faute de l’autre. Une situation qui peut contraindre les joueurs à se charger eux-mêmes, ce qui s’apparente à de l’incitation au dopage. Un argument qui explique le laxisme des institutions sportives dans la lutte contre ce fléau, une attitude dénoncée par un rapport sénatorial (1). Football World Vision propose d’imposer des limites, certes les mesures souhaitées sont encore insuffisantes mais c’est déjà un premier pas. Des efforts restent à accomplir, les périodes réservées aux phases finales doivent être protégées et les épreuves doivent encore être allégées. En attendant et pour mieux affronter ces cadences surhumaines, F3V souhaite augmenter le nombre de remplaçants (cf. section : lois et institutions).

(1) Au nom de la commission d’enquête sur l’efficacité de la lutte contre le dopage – Sénat 2013.

Leave a comment